Des lecteurs biométriques dernier cri trompés par un banal morceau de ruban adhésif

Publié le par Coordination contre la biométrie


La biométrique et la sécurité aux frontières peuvent aller se rhabiller: une
ressortissante sud-coréenne est parvenue à tromper un lecteur d’empreintes
digitales utilisé aux frontières japonaises avec un simple morceau de ruban
adhésif collé à ses doigts.

Cela s’est produit à l’aéroport de Tokyo. La femme a employé son truc à
plusieurs reprises pour entrer sur le territoire japonais sans que personne ne
remarque rien. Les autorités japonaises affirment soupçonner que beaucoup
d’autres utilisent aussi ce même truc, démontrant au passage la totale
inutilité des systèmes biométriques installés dans 30 aéroports en 2007 pour
la bagatelle de 32 millions d’euros.

La femme avait été en reconduite à la frontière en juillet 2007 pour séjour
illégal alors qu’elle travaillait comme hôtesse dans un bar de Nagano, mais
elle était revenue dans le pays en franchissant le contrôle aux frontières
avec son ruban adhésif et un faux passeport probablement fourni par un
faussaire sud-coréen. [Sidney Morning Herald via Fashion Funky]

http://www.gizmodo.fr/2009/01/05/des-lecteurs-biometriques-dernier-cri-
trompes-par-un-banal-morceau-de-ruban-adhesif.html

Commenter cet article

Roland 11/08/2009 11:07

bravo ! félicitations à cette femme.Sans destins individuels il n'y a pas d'humanité