Gadgets biométriques

Publié le par Zoulou

Dans la hotte de Big Brother Noël

C’est en éduquant “dès l’école maternelle” les enfants aux bienfaits des technologies de surveillance que l’on parviendra à les faire accepter par le grand public, nous avait prévenu le Groupement des industries de l’interconnexion des composants et des sous-ensembles électroniques.

Le Gixel a depuis effacé de son site web toute trace d’une telle prétention. Même pas mal : les Big Brother Awards, qui lui avaient décerné le prix Orwell Novlang en 2004 ont depuis republié l’intégralité de leur programme, et il suffit d’entrer “Gixel” dans n’importe quel moteur de recherche pour trouver relire leurs mots : “la sécurité est très souvent vécue dans nos sociétés démocratiques comme une atteinte aux libertés individuelles, il faut donc faire accepter par la population les technologies utilisées et parmi celles-ci la biométrie, la vidéosurveillance et les contrôles“.

Et le combat continue. Illustration avec ces quelques jouets pour enfants, dans le prolongement des “teddy bears et doudou” (dotés de caméras de vidéosurveillance) que j’avais récemment évoqué sur InternetActu.

Oeil espion“Qui n’a jamais rêvé de surprendre les intrus dans son domaine ?“, se demande ainsi le magasin de jouets pour enfants Apache, qui y consacre d’ailleurs toute une rubrique intitulée “intelligence – espionnage“.

Son “Oeil espion” (12,94 €), version orange pour les garçons, et -forcément- rose pour les filles, détecte en effet “les mouvements dans un périmètre d’environ 1 mètre et délivre un message d’un maximum de 10 secondes préalablement enregistré“.

On peut aussi y acheter un “Pack duo oreillettes espion” (14,99 €) pour entendre à travers les murs, un “Emetteur récepteur Espion” (20,03 €) “pour espionner en toute discrétion les moindres conversations dans la pièce où il se situe“, une “Mallette espion” (28,03 €), dotée d’un dispositif d’écoute, d’un téléscope, d’un microscope, d’un stylo lumineux, d’écouteurs et d’un “bloc-note d’espion” et, “pour que les garçons s’amusent et se transforment en parfaits espions“, une “ceinture espion” (30 €) qui “permet de voir dans la nuit, de brouiller sa voix, de détecter les mouvements et d’écouter à distance pour se transformer en espion en herbe“.

Toi aussi, espionne tes petits copains : ça fait du bien

JouéClub, pas en reste, propose lui aussi un “kit espion” (22,95 €) composé, entre autres, de détecteurs de métaux et de mouvement, mais aussi un “kit anti intrusion” (19,95 €) ressemblant étrangement aux dispositifs biométriques d’empreintes palmaires utilisés afin de contrôler l’accès aux cantines scolaires. Cette offre peut d’autant plus sembler légitime que la Cnil en a effectivement légalisé le déploiement, de sorte qu’il n’est même plus besoin de lui demander son autorisation pour le faire.

Eveil et Jeux, de son côté, fait presque mieux, en commercialisant pas moins de deux kits “anti intrusion“. Le premier (19,99 €), “ultra perfectionné et très fiable“, comme de bien entendu, est un système de contrôle d’accès à carte magnétique avec détecteur d’intrusion et alarme“. Le second, sobrement intitulé “Spy alarm kit” (29,99 €), propose trois détecteurs de mouvement d’une portée de… 22 mètres “même à travers les murs“.

Pour conclure en beauté, permettez-moi de laisser la parole à Eveil et Jeux, qui présente ainsi l’une de ses voitures télécommandées : “Maintenant, avec Spy Car (150 €) on peut espionner où on veut et comme on veut… même dans le noir (et) sans bouger !“.

Nous voilà rassurés, ou presque : pour espionner, l’enfant devient… borgne.

Mais pas de quoi s’inquiéter, à en croire les “valeurs” de la Fnac éveil & jeux :

Notre passion : aider nos enfants à bien grandir Éduquer un enfant, c’est lui donner son amour en l’aidant à bien grandir :

  • favoriser son épanouissement et son bien-être.
  • éveiller sa curiosité et son ouverture aux autres.
  • l’aider à devenir autonome et à révéler tout son potentiel.
  • lui permettre de s’intégrer harmonieusement au sein de la société.

Je dois avoir l’esprit mal tourné.

Source : http://rewriting.net/2006/12/22/dans-la-hotte-de-big-brother-noel/

Imprimer cet article - Envoyer par e-mail
Mis en ligne par : Tiny le 25 décembre 2006 @ 18.43.47

Publié dans articles

Commenter cet article