Biométrie scolaire

Publié le par Yan

Les veines de la paume des mains des élèves de l’école primaire de Thodholm (Ecosse) servent à payer la cantine  
novembre 2006   

Yarg Biometrics Ltd, et Fujitsu Europe Limited ont annoncé leur projet de collaboration au développement d’un système d’identification biométrique destiné aux écoles. Ce système repose sur la technologie d’authentification des veines de la paume de la main PalmSecure™ de Fujitsu. Une première expérimentation a été mise en place à l’école primaire de Thodholm, en Ecosse.
 

Première du genre en Europe, l’authentification biométrique de cartographie veineuse à l’école est une nouvelle façon originale de payer la cantine. Ce projet rentre dans le cadre de l’initiative "Faim de succès" (Hungry for Success) lancée par le gouvernement écossais (Scottish Executive) afin de promouvoir le bien-être des enfants en Ecosse tant au niveau social que sanitaire, en mettant notamment l’accent sur les repas scolaires.

Reposant sur la technologie PalmSecure d’authentification des veines de la paume sans aucun contact direct de Fujitsu, le système comprend un appareil émetteur de lumière proche infrarouge qui capte le tracé unique des veines de la paume de l’utilisateur, permettant une reconnaissance personnelle. Le tracé des veines de la paume de la main d’une personne change d’un individu à un autre et même de la main gauche à la main droite. Les veines étant à l’intérieur du corps, le tracé des veines palmaires reste extrêmement difficile à falsifier et, en outre, aucun contact avec la surface de la main n’est nécessaire, ce qui permet de respecter les mesures d’hygiènes dans les lieux publics.

Yarg Biometrics, société écossaises spécialisée dans les solutions biométriques, a collaboré avec Fujitsu Europe pour développer la solution PalmReader™, basée sur la technologie PalmSecure de Fujitsu.

L’implémentation du système au sein de l’école primaire de Todholm a été faite pour répondre au besoin d’un système de paiement sûr, qui ne soit basé ni sur des jetons ni sur des espèces, pour équiper les restaurants scolaires de points de vente électroniques (EPOS, Electronic Point of Sale). Il utilise les tracés des veines palmaires préenregistrées de chaque élève et membre du personnel afin de gérer des comptes individuels, créant ainsi une solution sans espèce dans le milieu de la restauration. La flexibilité du système PalmReader de Yarg permet en outre d’étendre cette technologie à d’autre applications de vérification d’accès biométrique au sein de l’école, qui permettraient de contrôler le taux d’absentéisme, de faciliter un suivi précis de la présence en classe et, de manière générale, d’améliorer la gestion du temps.

Nicol Stephen, Vice-Premier Ministre écossais (Deputy First Minister) s’est réjoui de la nouvelle : “Il s’agit là d’un projet innovant et pionnier en la matière. Ce système intelligent pour régler la cantine est plus rapide et pratique pour les élèves. De plus, les élèves bénéficiant de repas gratuits ne souffrent plus d’être montrés du doigt comme cela pouvait être le cas auparavant.” Il ajoute que “cette technologie connaît des applications positives qui vont bien au-delà des cantines d’école. Simple d’utilisation, la biométrie pourrait susciter l’intérêt de grandes sociétés qui veulent protéger leurs locaux et leurs employés ; ou les hôtels désirant offrir à leurs clients les avantages de l’accès sans clé à leurs installations.”

 
novembre 2006  
trouvé sur : http://www.mag-securs.com/article.php3?id_article=6452

Publié dans articles

Commenter cet article