biométrie et carte de fidélité

Publié le par lucky

National Retail Federation à New York : mêler vie réelle et Internet
16/01/2007
 
Dès la première journée de NRF, le "Big show" de la distribution américaine, des milliers de visiteurs se sont pressés sur les stands des 400 exposants. Moins de RFID et beaucoup plus de mobilité que l'an dernier et des solutions innovantes qui mêlent monde réel et virtuel.

Le réseau social (social networking) et la poussée du web commutaire 2.0 excitent les neurones des fournisseurs de solutions. La palme de l'anticipation revient cette année à IBM qui a concu un site dedié aux adolescents. Vteen, c'est son nom, est le site personnalisé dune jeune fille de 16 ans qui lui permet de faire ses courses dans une boutique virtuelle. Le décor permet le déplacement du personnage dans la boutique. Sitôt ses achats faits, la cliente peut convier ses amies à  lui donner leur avis sur ses achats en allant sur le blog de son site.

Dans le même esprit, Icon Nicholson a imaginé une solution mêlant la vie réelle et Internet. Dans la reconstitution dune boutique trône le miroir d'une cabine d'essayage surmonté dune caméra et à côté, des vêtements équipés de puces RFID. Avant de se rendre dans cette boutique, la cliente demande à ses amies de se brancher sur le web à l'heure de l'essayage. Et grâce a un système video, ses amis voient les vêtements essaiyés et peuvent lui conseiller d'autres habits en cliquant sur ceux-ci sur le site. Chaque vêtement choisi apparaît directement sur le miroir sans aucun essayage. Cest l'achat participatif et à distance…  

Google réveille les vieilles pierres : le moteur de recherche s'invite dans le temple des distributeurs sur une cinquantaine de mètres carrés. Il a annoncé le lancement d'une activité de moyens de paiement sur Internet.

La biométrie : on connaissait la biométrie comme moyen de paiement en caisse, voici que le doigt se transforme en carte de fidélité. Une simple pression du doigt sur l'écran et votre dossier fidélité apparaît. Simple et efficace. La technologie est signee Pay by touch.

Les bornes : elles sont rares dans les allées de la NRF cette année. Celles qui sont présentees sont très ciblées comme cette borne spéciale nutrition, qui indique les calories à perdre.

Le paiement : les idées fusent pour simplifier le paiement avec en vedette le téléphone portable. NCR simplifie le sans-contact, parfois, il suffit même de donner son numéro de mobile pour payer. Une dizaine de mètres plus loin, la station de paiement expérimentale d'IBM est réduite à un écran avec scanner, un TPE et une mini-imprimante.

La tablet PC pour aider le choix du client :  Cisco a fait une démonstration qui a impressionné Michel Jardat, directeur commercial et alliances de l'éditeur Generix. Le vendeur aide le client à choisir son produit sur sa Tablet PC grace à un moteur de sélection qui réduit les possibilités en fonction des critères du client. A la fin de la sélection, restent deux produits dont les différences sont indiquées en rouge. Autre démonstration, le kiosque interactif avec les informations téléchargées de la Tablet PC sur l'écran du conseiller à distance pour un conseil en direct plus personnalisé par webcam.

Les étiquettes se diversifient : toujours pas d'étiquettes électroniques de gondole présentées au salon mais une nouvelle technologie, le Dotatrix, un système d'encre électronique qui permet l'utilisation de formats beaucoup plus importants. Très cher mais à voir dans quelques années dans les rayons frais.


Jean-Bernard Gallois, à New-York
 
@ La rédaction de  LSA
 
trouvé sur : http://www.lsa.fr/article/page_article.cfm?nrub=216&idoc=89725&navartrech=1
 
 

Publié dans articles

Commenter cet article